création d'un nouveau groupe HD

au CHU de Lille à partir de Juillet 2020.

 

PENDANT LE (DE)CONFINEMENT ON CONTINUE  A DANSER CHEZ SOI !

mise en place d'ateliers de danse par vidéo à la carte (en individuel, a 2, ou 3)  

 

 

présentation du groupe performance de danse Murmurations 

SAMEDI 14 MARS 2020,  14H00

lors de l'AG de l'Association Huntington France,

La Salpetriere, Bâtiment Babimski

(reporté à cause covid 19)

VENDREDI 24  AVRIL  2020,  12H00

JOURNEE NATIONALE de la MH

Faculté de santé Amphithéatre 1,

CHU HENRI MONDOR, Créteil

(reporté à cause covid 19)

2019

participation au colloque 

Le corps en commun : La danse au cœur des milieux de soins

Rencontre régionale Culture & Santé en Ile-de-France

Jeudi 14 novembre 2019      de 9h30 à 19h

La briqueterie , Vitry sur seine

lien :    https://www.alabriqueterie.com/fr

projection du film Absolute Beginners

du collectif Ding ding dong

précédé d'une performance de danse

Murmurations 

avec la compagnie Kachashi et le groupe Huntington & danse.

21 juin 2019         de 17h à 19h

Cité des sciences et de l'industrie, 30 Avenue Corentin Cariou, 75019 Paris
Salle Jean Painlevé, bibliothèque niveau -2

 

entrée gratuite et sans réservation,

 

Conférence à L’ENS,  12 février 2019,  18h à 20h

présentation de l’experience Huntington et danse dans le cadre du  séminaire "Médecine-Humanités"  à  l’ENS : « Les langages du corps et du soin ».  avec  Déborah Lévy-Bertherat.

ENS salle Celan, rez-de-chaussée    45 rue d’Ulm, 75005 Paris – Entrée libre.

 

2018

 

performances   Nuits 

VENDREDI 7 DECEMBRE 2018, 17H00, MICADANSES

 

Pour fêter les 20 ans de l’association KACHASHI et les 15 ans du groupe Huntington et Danse, nous vous invitons pour la performance : NUITS

Avec les participants à l’atelier nous avons exploré les imaginaires dansants suscités par le creux des NUITS. Etonnamment, chacun tisse une relation très singulière avec la nuit. Nous tenterons de mettre en valeur la richesse de ces différences.

Nous vous invitons aussi à découvrir une étape de travail du projet chorégraphique Waku-Waku, projet né d’un désir de porter à la scène la thématique du « corps empêché ».

09 juin 2018

librairie Kléber- Strasbourg-  de 17h30 à 19h30

Le mystère des danseurs fous de Strasbourg 

Conférence interdisciplinaire grand public : 1518, les danseurs fous de Strasbourg

Pentacentenaire d'une épidémie hors du commun

Organisé par le Neuropôle de l'Université de Strasbourg.

« Dans la chaleur du 14 juillet 1518, Frau Troffea sortit dans la rue et se mit à danser. Epuisée et trempée de sueur, elle continua à danser pendant une semaine sans pouvoir s’arrêter. L’anecdote individuelle devint un fait médico-historique collectif : jusqu’à la fin du mois d’août, un chroniqueur dénombra 400 habitants, hommes, femmes, enfants, ayant succombé à une manie similaire.

Loin d’être un épisode joyeux, cette épidémie provoqua la mort de nombre de danseurs, par épuisement ou déshydratation, à une époque de misère économique, de corruption généralisée et de superstition pesante. Transe collective, pathologies neurologiques, empoisonnement, effet nocebo… Les hypothèses de l’origine de cette « peste dansante » sont nombreuses mais peinent à expliquer l’émergence d’une véritable « folie de la contagion ».

Trois chercheurs de l’Université de Strasbourg sont revenu sur cet épisode singulier :

Antoine Follain, professeur d'histoire moderne à l’unité de recherche "Arts, Civilisation et Histoire de l'Europe", spécialiste de l'histoire rurale, de la Justice et de la criminalité aux XVIème et XVIIème siècles ;

Julie Clauss, docteur en médecine et psychiatrie, Chef de Clinique des Universités – Assistante des Hôpitaux aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, passionnée d’Histoire

Iris Chabrier-Trinkler, Maître de Conférences et chercheuse en neuropsychologie au sein de l’unité de recherche "Sport et Sciences Sociales" ; elle est spécialiste des troubles de la reconnaissance des émotions dans la maladie de Huntington, et investigatrice scientifique du protocole de recherche sur les ateliers du groupe Huntington Handicap et Danse.

Philippe Chéhère, chorégraphe qui explore les manies dansantes avec le groupe Huntington Handicap et Danse, a pu apporté une vision artistique du phénomène. Comment transmettre un mouvement contagieux. Performance avec le public. Et présentation du bilan des 15 ans du groupe.

Tous ont pu apporté une interprétation des événements de l’été 1518 sous l’angle de leur discipline, dans une discussion croisée animée par Hervé Javelot, praticien hospitalier à l'Etablissement Public de Santé Alsace Nord.

lien : http://www.recherche.unistra.fr/index.php?id=27670

performances:   Dansomanies # 2

26 juin 2018, 15H30   au CHU Henri Mondor (dans le hall) 

dans le cadre des Journées portes ouvertes de l'APHP 

2017

exploration au musée de L’orangerie  

 

Performance,  Au Bord des couleurs 

MARDI 27 JUIN 2017, 15H00

 

Le groupe Huntington & Danse, continue à explorer en 2017 de nouveaux lieux reliant l’hôpital et la cité... Dans le cadre de la convention l’Hôpital de la Salpêtrière et le Musée de l’Orangerie, nous avons pu investir du 26 janvier au 27 juin 2017, les Nymphéas de Monet.

 

Danseurs: le groupe HD et Madeleine Abassade, Véronique Ray, 

Bunpei Kumimoto

Photos et vidéos  : JF. Lançon

coordination Hôpital : Lili Aquili

 

 

performances et présentation vidéo 

à La cité des sciences - La Villette   

MARDI 1er DECEMBRE, 2017, 12H   

dans le cadre de la journée de National sur la Maladie de Huntington

photo likabanshoya

2016

Restitution artistique, 14 Juin 2016,  au CHU Henri Mondor.

Dans le cadre de la journée de formation sur la Maladie de Huntington: Accompagnement des patients atteints de MH en établissement médico- social.

(...)

Gravure de Hendrik Hondius I. 
Crédit CC