chantiers poetiques in progress 2011 - France

résidence en France des artistes japonais

Novembre 2011

Création, Masters classes, conférences

Suite des échanges franco japonais, avec l’accueil des artistes japonais en France, dans le cadre d’une programmation japonaise à l’Atelier de Paris – Carolyn Carlson.

Yoshito Ohno, Shigeya Mori, pour des Masterclasses à l’Atelier de Paris – Carolyn Carlson et une conference à la Maison de la Culture du Japon.

Création Franco-japonaise: Transfaunes Avec Kakuya Ohashi, Masazumi Minaki et Philippe Chéhère

Transmettre, et (Ré) écrire un Faune revu par Tatsumi Hijikata. 

Réappropriation sauvage, ou retour au geste d’origine, le geste qui dérange ?

 

 

 

crédits photos : Laurent Chéhère,

Vidéo : David Gil

Attraction sensorielle et transmission du geste en butô

舞踏における感覚的魅力と身体動作の伝達について-大野慶人氏と森繁哉氏をお迎えして

Mardi 29 novembre 2011 à 18h, à la Maison de  la culture du Japon, à Paris

"Pour cette conférence, nous (re)découvrirons les chemins de Yoshito Ohno et Shigeya Mori, deux figures importantes de la danse japonaise. Nous ferons se croiser leurs différents parcours : Yoshito Ohno danseur buto disciple du grand maitre Kazuo Ohno et Shigeya Mori, danseur buto, kyogen,danse traditionnelle du nord du japon, influencé par divers maitres.

 

De ces chemins accomplis, chacun continue d’élaborer de nouvelles expériences dansées et d’ouvrir de nouveaux chemins, tout en veillant à transmettre leur « héritage dansé »,

 

Cette conférence permettra de recevoir leur témoignage direct sur le thème de la transmission du geste et de ses différentes méthodes. Elle aura pour but d’identifier et de confronter les méthodes de transmission (sensorielle, formelle) d’une oeuvre d’art chorégraphique à un artiste (les allers-retours France-Japon). Comment s’opèrent les emprunts et leur intégration dans les répertoires artistiques, voire les patrimoines d’un pays à l’autre, d’une culture à l’autre ? Comment la danse, comment l’histoire de la danse se construit-elle dans son rapport à l’autre ? Comment dans l’histoire de la construction du mouvement butô, un geste qui dysfonctionne peut-il faire oeuvre d’art ? 

 

C’est une grande occasion de recevoir Yoshito Ohno. En effet, un an après le décès du grand maître de butô et "plus vieux danseur du monde" Kazuo Ohno (et père de Yoshito Ohno), la question de la transmission des œuvres au travers notamment de la relation de maître et disciple (comme hériter, transmettre, protéger…), a pris une signification encore plus profonde.

Médiateurs :

Philippe Chéhère, danseur chorégraphe 
Sylviane Pagès, maître de conférence à l’Université de Paris VIII

Traducteurs: K.Yatabe, Y.Sobue

Conférence organisée dans le cadre d’un projet d’échanges artistiques franco-japonais porté par l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson et Philippe Chéhère, chorégraphe et danseur, à l’automne 2011. 
Avec le soutien de l’ADAMI et de la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa Atelier de Paris-Carolyn

articles sur les masterclasses à l'Atelier de Paris 

YOSHITO OHNO

 

 

 

SHIGEYA MORI                          

Yoshito Ohno et la marionnette à l'effigie de la Argentina, personne que jouait Kazuo Ohno.  Yokohama 2011

Shigeya Mori, dans une répétition avec les étudiants

à Yamagata 2010

PARIS 

novembre 2011

Partenaires :  

Atelier de Paris – Carolyn Carlson 

et l'ADAMI

Maison de la culture du apon à Paris 

 

 

La Fondation Franco

Japonaise Sasakawa