création  2021

droppedImage_1.jpg

 

Julie SALGUES / Myriam GOURFINK
 

Face à l’absence d’ouvrage écrit depuis le point de vue de l’interprète, Julie Salgues a inititié un projet d’écriture, sur un cycle de trois ans soutenu par les CCN de Caen et du Havre (2018 à 2020).
"Un temps long me paraît nécessaire pour m’engager dans l’exercice délicat de la formulation cherchant, autant que possible, à écrire depuis mon expérience perceptive de danseuse. J’ai eu la chance de rencontrer trois chorégraphes Dominique Brun, Nathalie Collantes et Myriam Gourfink dont j’ai suivi les transformations chorégraphiques sur de longues périodes et dont les oeuvres continuent à me passionner et à m’intriguer.
Pour ne pas m’éloigner du champ de l’art chorégraphique, je relie ce projet d’écriture à un projet de création de courts soli avec ces trois chorégraphes. Pour chacune d’entre elles aux ressorts artistiques bien différents, je concevrai depuis mon cheminement d’interprète dans leurs oeuvres, une demande spécifique liée à notre collaboration."


La création des soli se déroule en deux étapes :

De si loin, j’arrive a été créés en 2019 et soutenu par l’aide au projet de la DRAC Ile-de-France. Puis il se conclura avec la création deen 2020 avec Myriam Gourfnk et la programmation de des îles rassemblant les 3 soli en 2021

lien pour reserver :

http://bienfait.micadanses.com/index.php/julie-salgues-myriam-gourfink/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des îles

soli de Julie SALGUES

 

 

Création Biennale 2021

Réunissant trois figures de la danse contemporaine - Dominique Brun, Nathalie Collantes et Myriam Gourfink – dont les œuvres la passionnent et l’intriguent, Julie Salgues a fait le pari de poursuivre un projet d’écriture en parcours sensible. Cette émanation sous forme de trois soli, au titre évocateur « des îles », est le fruit du riche dialogue entretenu depuis des années entre une interprète et ses chorégraphes aux ressorts artistiques bien différents. De la relation inépuisable entre la danse et la musique, à la perception du sol comme lieu d’investigation à retourner et détourner, Julie Salgues investira une danse du vivant en traversant des contrastes saisissants.

Distribution 

Interprétation 
Julie Salgues

De si loin
Création 

Julie Salgues & Dominique Brun
Musique
György Ligeti, Lontano Orchestre Philharmonique de Vienne dirigé par Claudio Abbado

J’arrive
Création 

Julie Salgues & Nathalie Collantes
Dispositif lumineux
Nathalie Collantes
Musique
COH Path #2


Création 
Julie Salgues & Myriam Gourfink
Musique
Kasper T. Toeplitz
Créateur Lumière
Pascal Chassan


Réservation
01 46 86 70 70
reservation@alabriqueterie.com

 

 

 

 

De si loin, j'arrive

soli de Julie SALGUES

De si loin, j’arrive est le 1er volet d’une trilogie de soli (réunit sous l’intitulé Des Iles) se situant à l’endroit particulier de la relation entre Julie Salgues et 3 chorégraphes (Dominique Brun, Nathalie Collantès et Myriam Gourfink) pour qui elle danse depuis des années.

Elle proposera depuis son cheminement d’interprète à l’intérieur de leurs œuvres une demande spécifique.

Le premier solo De si loin, créé avec Dominique Brun, 12 min, sur une musique orchestrale de Ligeti, Lontano.

La création a eu lieu, au Regard du Cygne, le 15 mars 2019. 

La plupart des œuvres de Dominique Brun se tissent finement à la musique. Avec cette perspective de solo, il s’agira d’investiguer  la relation inépuisable entre  danse et musique. Qu'est-ce que j'écoute ? Qu'est-ce qui se condense dans le mouvement ? Qu'est-ce qui s'éclate dans l'espace ? Qu'est-ce qui crisse ? Quelle tension tenir entre musique et danse ?

Le deuxième solo, J'arrive, créé avec Nathalie Collantes, 10 min, la création aura lieu à l’Étoile du Nord le 12 octobre 2019 pour le Festival Avis de Turbulence.

"Le sol m'attire comme un lieu d'investigation à retourner, à détourner, à renverser. Je proposerai à Nathalie Collantes de me guider dans cette exploration pour trouver des modalités de recherche singulières. Je chercherai avec elle comment la qualité des élans et des appuis modifie ma façon d’appréhender le sol. J’expérimenterai ainsi, son pouvoir d’aimantation, d’abandon autant que toutes les nuances de résistance qu’il produit pour un corps dansant. Nous composerons ainsi un cheminement qui tisse et envisage cette terre ferme, sous des variétés perceptives, voyageant de l'inédit à l'ordinaire."

De si loin ,

Dimanche 7 juillet 2019, 15H,  Festival Chorégraphique Format , Ucel

 

De si loin, j’arrive  

Samedi 21 septembre  2019 ,  16h30

A La Briqueterie  (Vitry-sur-Seine)  Les Plateaux  2019,  27e édition.

De si loin, j’arrive,

Samedi 5 octobre  2019 Marseille, Festival Question de danse au KLAP.

De si loin, j’arrive,

Samedi  12 octobre  2019 , 20h30

A l'étoile de Nord, Festival avis de turbulences#15

Technicienne éclairagiste : Véra Martin

22 sept 20h - Micadanses

festival Bien fait!

soirée  « GRAND ÉCART » 
partagée avec Sylvère Lamotte

Chorégraphie : Julie Salgues / Myriam Gourfink
Interprétation : Julie Salgues


Production : Association C.R.C. – compagnie yvann alexandre
Coproductions : Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire, micadanses-Paris, Centre Chorégraphique National de Nantes, Scènes de Pays, scène conventionnée d’intérêt national « Art en territoire », ONYX Scène conventionnée danse et arts du cirque de Saint-Herblain, THV Saint-Barthélemy-d’Anjou

Julie-Salgues-des-iles-©-Mary-Chebbah-2_

 

Jeudi 11 mars à 20h et  Vendredi 12 mars à 20h

Le Regard du Cygne

En coréalisation avec Le Regard du Cygne

 

Unknown.png
micadanses-rouge.jpg
Logo_ Briqueterie_noir_long_04_1 (2).png
Biennale-de-danse-du-Val-de-Marne-2021-s

Résidence d'interprète

janvier à Avril 2019

avec le soutien de la Briqueterie / CDCN du Val-de-Marne et des Brigittines dans le cadre de la résidence Passerelles .

avec l'aide au projet

de création chorégraphique  2019  

DRAC Ile-de-France